Solution pour financer les travaux de construction

Que ce soit votre future maison ou un projet commercial, en regardant votre projet de construction du point de vue du prêteur, vous comprendrez comment faire approuver votre demande de prêt. Une banque ne peut pas accepter un projet tant qu’une évaluation crédible des risques n’a pas été effectuée. Poursuivez la lecture pour voir comment percevoir un capital pour mettre sur pied votre propriété immobilière.

Acheter un terrain

Dans la plupart des cas, vous achetez d’abord le terrain vacant si vous avez l’intention de construire une maison. Les politiques de la banque concernant les terrains prêts à bâtir varient, mais en général elles n’aiment pas les terrains vagues. Il ne sert à rien de dépenser de l’argent pour développer une propriété que vous ne pourrez peut-être pas acquérir. Le prêteur est également peu susceptible de valider un prêt de construction jusqu’à ce que la propriété soit sécurisée. La majorité des constructeurs résidentiels expérimentés sécurisent le périmètre avant de commencer le chantier. Assurez-vous que le terrain soit apprêté pour votre usage avant d’acheter.

Présenter un bon pointage de crédit

Votre société de crédit veut consulter autant de données que possible pour déterminer votre éligibilité à un prêt immobilier. Votre dossier de crédit et votre pointage de crédit sont tous deux importants : moins il y a d’imperfections, mieux c’est. Et plus vous aurez de chances d’obtenir un meilleur taux hypothécaire. Plus votre pointage de crédit est bas, plus difficile sera l’obtention d’un prêt et plus le taux sera élevé. En supposant que vous êtes solvable, la banque veut tout savoir sur votre projet de construction. Cela signifie développer de bons plans architecturaux et bénéficier d’offres avantageuses auprès d’un entrepreneur réputé avant de solliciter à un prêt hypothécaire en ligne.

Régler les démarches administratives

Avant de mettre beaucoup d’argent dans le projet, la banque ou votre fournisseur de crédit voudra voir que vos plans ont été approuvés par la localité ou l’autorité concernée. Dans les grandes villes, plusieurs approbations sont nécessaires: une de la commission de planification, une autre du département de la construction et peut-être une troisième d’une association de propriétaires du quartier.

Prévoir les coûts

En plus des acomptes sur le terrain et sur les travaux, soyez prêts à payer une part considérable des autres frais associés au projet. Avant que votre prêteur valide le prêt, vous aurez généralement payé une partie des frais d’architecture et divers frais gouvernementaux et réglementaires. Dans certaines circonstances, avant que vous puissiez obtenir l’approbation des plans de construction, vous devrez également régler les services d’un ingénieur en bâtiment et d’un géomètre, sans parler des intérêts exigés par le prêteur. Prévoyez que pendant la construction, vous devrez payer les frais d’intérêts à mesure qu’ils s’accumulent.

Cas des projets de construction commerciale

 

Les projets à but commercial feront l’objet d’un examen minutieux de la part de votre prêteur, qui voudra étudier des données montrant que votre projet est commercialement viable. Le prêteur voudra également avoir un aperçu des dépenses projetées et des revenus potentiels une fois la construction terminée.