rangement_industr

Rangement industriel : les normes de sécurités à connaitre

Le rayonnage industriel est une structure complexe qui supporte généralement d’importantes charges. Afin d’assurer la sécurité des opérateurs qui évoluent au milieu des racks de stockage, plusieurs normes ont été établies. La plupart des fabricants connaissent ces exigences et les appliquent dans les moindres détails dans leurs réalisations. C’est une raison de leur confier l’installation des rayons de stockage industriel. Voici un aperçu des restrictions en vigueur.

Une norme européenne pour la préparation du chantier

La norme NF EN 15 629 donne les indications concernant la liste des paramètres à prendre en compte pour la fabrication d’un rayonnage industriel. Il s’agit en quelque sorte d’une « to do list » qui retrace les grandes lignes du cahier des charges. Cette feuille de route donne l’emplacement idéal pour un rack de stockage avec palettes. Le document donne également des directives concernant la bonne température dans les rayons. C’est important pour mieux gérer la dilatation des matières. Puis, cette norme énumère les risques qui peuvent occasionner l’incendie du bâtiment. Le texte évoque ainsi les différents types de marchandises, leur nature ainsi que leurs conditionnements. La nature du sol constitue un élément à prendre très au sérieux. En effet, il suffit que la surface bouge de quelques centimètres pour qu’un rayon soit déséquilibré et entraine tous les autres dans sa chute par effet domino. De ce fait, il est fortement recommandé de faire expertiser la nature du terrain ainsi que le type de revêtement qui le recouvre. La composition du sol doit être communiquée à l’entreprise de construction qui se chargera de l’installation des racks. Parfois, les déformations sont à prévoir. Des experts tels que les spécialistes de www.rangement-industriel.com peuvent anticiper l’utilisation de cales.

La dimension des allées et la nature de la structure

Les textes de la norme NF EN 15 629 expliquent les règles de base à suivre concernant l’optimisation de la surface d’un entrepôt. Elle spécifie notamment la taille des allées. Les passages entre les rayons doivent être suffisamment larges pour permettre aux véhicules de manutention de circuler en toute aisance. Il est possible de prévoir une allée à sens unique. Sa largeur doit laisser une marge de 60 cm comparée à celle du chariot élévateur. Pour les allées à double sens, la norme recommande 90 cm d’espace libre lorsque deux véhicules se croisent.   Les ramifications doivent permettre à un gerbeur électrique ou un autre engin de même type de tourner à 90° sans être gêné. Une deuxième norme, la NF EN 15 512, spécifie la nature des matériaux à utiliser pour les racks. Ce document donne la méthode de calcul des charges maximales supportées par les étagères métalliques. La lecture de ce cadre technique permet de comprendre les critères pour choisir les dimensions des profilés et des planchers. Cette deuxième norme informe sur la méthodologie à suivre pour tester la charge maximale qu’un rayon peut supporter. La plupart des racks sont concernés par la NF EN 15 512. Elle s’applique surtout pour les stockages mobiles, les étagères à porte-à-faux ainsi que les structures à tablettes.