terrain viabilisé

Un terrain viabilisé, Qu’est-ce la viabilité

Pour l’implantation d’une maison individuelle ou bâtiment sur un terrain viabilisé.

Un terrain viabilisé:
On entend par terrain viabilisé un terrain desservi par une voie d’accès et déjà pré-équipé en divers réseaux :

 

  • assainissement, eau potable, électricité, gaz, téléphone…
  • La viabilité d’un terrain est l’une des conditions permettant l’édification d’une construction.
  • Remarque :
  • un terrain viabilisé ne donne pas automatiquement droit à l’obtention d’un permis de construire.
  • Pour être susceptible d’obtenir un permis de construire sur un terrain, celuici doit à la fois être viabilisé et constructible, c’est- à-dire situé dans un secteur désigné comme étant constructible par les règles d’urbanisme en vigueur (plan d’occupation des sols, plan local d’urbanisme, règlement national d’urbanisme.

 

 

HARMONIE ET BIEN-ÊTRE

 

  • Le bien-être dans une maison relève pour une grande part du rapport harmonieux qu’elle entretient avec son environnement.
  • Accessibilité, forme de la parcelle et nature de ses limites, relief, qualité du sol, présence de végétaux ou d’eau sont des caractéristiques du terrain à appréhender en préalable à tout projet de construction.
  • L’environnement du terrain n’est pas neutre non plus :
  • les contraintes climati-ques (course du soleil, vents dominants), les vues, les contraintes environnementales (nuisances, risques naturels, contraintes géologiques, etc) sont autant d’éléments à prendre en compte.
  • Il est ainsi recommandé avant d’acquérir un terrain de le visiter à divers moments de la journée et de la semaine, pour en apprécier les avantages et les inconvénients.
  • Pensez aussi à prendre connaissance des règles d’urbanisme applicables à la parcelle.
  • Elles imposent parfois de lourdes contraintes.
  • Votre maison aura un impact dans le paysage. Elle va le modifier.
  • A cet égard, construire est un acte qui vous engage en tant que citoyen.
  • Composez avec le site, exploitez ses atouts et contribuez à sa qualité.

 

 

L’ACCESSIBILITÉ DU TERRAIN À CONSTRUIRE

 

  • La situation de la voie de desserte conditionne la ou les façades vues.
  • La desserte par le Nord ou l’Ouest de la parcelle induit naturellement un accès au garage qui ne pénalisera pas le jardin côté Sud et Est, deux orientations à privilégier dans notre région.

 

 

CONTRAINTES IMPLANTATION ET DIMENTIONNELLES

 

  • La surface et la forme de la parcelle conditionnent votre projet.
  • Une implantation réussie permet de ne pas avoir de sentiment d’exiguïté, même sur un terrain pouvant, au premier abord, paraître petit.
  • une implantation proche de la voie de desserte ou d’une limite, si le règlement d’urbanisme le permet, dégage sur l’autre côté de l’espace pour le jardin, et garantit la possibilité d’extension, voire de division ultérieure de la parcelle et de nouvelle construction.
  • une implantation en milieu de parcelle ne favorise pas la création d’espaces privatifs.
  • La voie d’accès au garage est plus longue et pénalise le jardin.
  • plus que la surface, c’est la forme de la parcelle qui peut limiter les possibilités d’implantation.
  • Par exemple une parcelle longue et étroite orientée dans le sens est-ouest pourra être pénalisante vis à vis de son ensoleillement.

 

 

L’INSERTION ET L’ENVIRONNEMENT DE VOTRE PARCELLE

 

  • L’implantation et l’orientation de votre maison, sa volumétrie et la composition de ses façades, seront en partie déterminées par les caractéristiques de son environnement, notamment par les vues, le climat, les contraintes, voire les nuisan ces alentours (réseaux, infrastructures de communication, établissements industriels ou agricoles, etc).
  • Repérez les quatre points cardinaux de manière à intégrer l’ensoleillement et l’axe des vents dominants.
  • Il s’agit là d’établir l’orientation optimale qui garantit le meilleur éclairement pour les pièces principales (séjour, cuisine, salle à manger, chambres), le maximum de protection de ces pièces aux intempéries, le plus grand apport thermique gratuit.
  • Ce dernier aspect vise une économie substantielle d’énergie (factures de chauffage et d’électricité), au delà d’un comportement citoyen prenant en compte le développement durable.
  • Enfin, renseignez vous auprès de la Direction Départementale de l’Equipement (DDE) sur les grands projets à venir dans la région :
  • aéroport, autoroute, lignes à haute tension, car ils peuvent avoir une grande influence sur votre futur cadre de vie.

Vente achat de biens immobiliers : Annonces immobilières en France et à l’étranger.

 

COMMENT SAVOIR SI UN TERRAIN ES CONSTRUCTIBLE?

 

  • Pour connaître le règlement applicable à votre terrain, demandez un Certificat d’Urbanisme (CU).
  • Avant d’acquérir un terrain, demandez à votre notaire de noter en clause suspensive à l’achat que le terrain soit constructible.

 

 

UN TERRAIN VIABILISÉ?

 

  • Un terrain dit viabilisé est un terrain constructible qui est déjà raccordé aux réseaux (eau, électricité, gaz, téléphone, tout à l’égout, etc).
  • Lors de l’achat d’un terrain viabilisé, vérifiez bien à quels réseaux précisement le terrain est raccordé, car il ne l’est pas forcément à tous.
  • Les terrains faisant partie d’un lotissement ou d’une zone d’aménagement concerté (Zac) sont, en règle générale, déjà viabilisés.
  • En Vente en l’Etat de Futur Achèvement (VEFA), les participations et taxes pour la viabilisation du terrain sont incluses dans le prix global.
  • Les frais de branchements restent à votre charge.
  • Si votre terrain se trouve dans une zone d’habitat diffus et selon la distance aux réseaux existants, vous devrez à minima participer aux frais de raccordements et tranchées jusqu’à la limite de votre parcelle, à maxima les prendre en charge complètement.
  • Les frais de tranchées et de raccordement sur votre parcelle restent dans tous les cas à votre charge, ainsi que les frais de branchements.

 

 

QUELLES ORIENTATIONS POUR UN GRAND CONFORT?

 

  • Dans la région Midi-Pyrénées, les vents dominants et les intempéries viennent principalement du Nord-Ouest.
  • Ainsi il est conseillé de privilégier les orientations Sud et Est.
  • La façade Nord est traditionnellement fermée pour éviter les déperditions thermiques, tandis que la façade Ouest est protégée ou peu perçée pour se prémunir des intempéries et, l’été, des surchauffes solaires.
  • Des protections solaires (débords de toiture, toile tendue, végétalisation, etc) sont nécessaires au sud.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.